Le projet

Un tour du monde en voilier-bibliothèque pour lutter contre les inégalités d’accès à la culture

Nous sommes deux jeunes travailleuses de 27 ans originaires de l’ouest de la France, qui partageons notre amour des livres et nos désirs de grand large. Portées depuis longtemps par des rêves de grand voyage à la voile, nous souhaitions donner un sens à notre épopée.

Associer le voyage autour du monde à un partage culturel et solidaire autour du livre a semblé une évidence aux littéraires que nous sommes : respectivement éditrice de manuels scolaires et enseignante de lettres en Réseau d’éducation prioritaire, nous sommes convaincues que l’accès à la lecture et à l’information est un enjeu majeur et une nécessité vitale dans le monde d’aujourd’hui.

C’est ainsi qu’est née l’idée d’un « voilier-bibliothèque », à la fois mini bibliothèque flottante et mobile, source de partages et d’échanges interculturels, mais aussi vecteur d’outils plus concrets et durables, pour amener la culture dans des zones où il est difficile d’y accéder.

Pour mieux rationaliser et mener à bien notre projet, il nous a semblé indispensable de travailler en partenariat avec Bibliothèques sans frontières, association qui s’attache depuis plus de 10 ans à apporter la culture, l’information et la connaissance à tous.

Le projet s’organise autour de 3 volets, qui reprennent différentes acceptions de la « bibliothèque » :
– une étagère où l’on range des livres ;
– un centre d’accès à la lecture ouvert à tous ;
– un lieu de rencontres et d’échanges entre individus de différents milieux.

La bibliothèque de bord :
un (petit) espace de convivialité aux escales

C’est sans doute la première idée qu’évoque le terme de « voilier-bibliothèque » : un bateau faisant office de bibliothèque flottante itinérante. Ce n’est pourtant pas la principale acception de notre projet.

Kannjawou, notre voilier, est destiné avant tout à la navigation hauturière : il doit donc être capable de transporter tout l’équipement et le ravitaillement nécessaires à de longues traversées. Puisqu’il s’agit d’un voilier de petite taille, sa capacité de stockage et d’accueil est limitée : il est donc impossible, vu notre projet de navigation au long cours, d’en faire une vraie bibliothèque.

Cependant, il est très important pour nous de réserver aux livres une place privilégiée à bord. L’aménagement intérieur actuel ne prévoyant pas d’espace de rangement vraiment dédié aux livres, nous avons prévu de le réorganiser pour consacrer un espace à la bibliothèque de bord. On y trouvera une collection de livres en français (le manque de place nous empêche de multiplier les langues), pensée pour correspondre à divers profils de lecteurs et à divers besoins et envies.

Cet espace confortable pourra donc se transformer, aux escales, en véritable lieu de convivialité où nous pourrons inviter nos visiteurs à consulter les ouvrages du bord, mais également organiser des soirées contes, des soirées musicales ou des échanges autour des lectures de chacun.

Favoriser l'accès à la culture, à l'information et à la connaissance
de populations isolées : l'Ideas Cube

Afin de mener une action pérenne sur place, nous avons choisi de privilégier une solution mise au point par l’association Bibliothèques sans frontières, qui dispose d’une vraie expertise, de réseaux mondiaux et de plusieurs années d’observation, d’actions et d’expérimentations en France et dans le monde. Nous nous sommes tournées vers l’Ideas cube (ex KoomBook), une bibliothèque numérique « ultraportative », autonome en énergie, créée pour diffuser le savoir partout où les livres et Internet ne sont pas accessibles.

Une base de données aux contenus riches et variés
L’Ideas cube crée un hotspot wifi sur lequel les utilisateurs peuvent se connecter à l’aide d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur. Il intègre un grand nombre de ressources et services de base, comme la Khan Academy (plateforme éducative), Wikipédia, une sélection de vidéos TED, une extraction de la bibliothèque virtuelle Gutenberg et bien d’autres ressources éducatives, culturelles ou de formation, sous des formes multiples (livres, mais aussi films, jeux, magazines, contenu de formation…).

Des contenus adaptés aux besoins locaux
Les contenus proposés sur chaque Ideas cube sont soigneusement sélectionnés par les équipes de BSF, après une étude des besoins des futurs utilisateurs du « cube », directement sur le terrain, grâce à une collaboration étroite avec des partenaires locaux.

Un outil technologique multi-tâches
Il peut être connecté à un téléviseur ou un vidéoprojecteur et permet jusqu’à 50 connexions simultanées.

Un outil vecteur d’échanges
La base de données de l’Ideas cube est également vouée à être enrichie, les populations locales pouvant créer et diffuser du contenu. Ainsi, lorsque l’Ideas cube est connecté à Internet, il se met à jour et partage dans le cloud les contenus créés localement.

Les kits Ideas cube : l’outil idéal pour les populations isolées
BSF a l’habitude de déployer ses Ideas cubes sous forme de kits, l’Ideas cube étant alors accompagné d’une quinzaine de tablettes permettant de s’y connecter, mais aussi d’un ordinateur destiné à gérer son utilisation, de panneaux solaires pour assurer la recharge de ce matériel, et d’un rétroprojecteur permettant d’organiser des évènements autour du cube (projection de films, formations, présentations…).
L’utilisation de ces kits permettrait d’apporter à des populations isolées et/ou vulnérables l’accès à la connaissance, en partenariat avec des organisations locales (écoles, bibliothèques, dispensaires…), formées à son utilisation et à sa diffusion.

Un suivi régulier pour une action pérenne
Suite à la mise en place de l’Ideas cube, les équipes de BSF font un suivi attentif pour recueillir les retours des utilisateurs et améliorer leur expérience : adaptation ou enrichissement du contenu selon les usages, conseils sur l’utilisation technique et sur les différentes applications possibles du cube… Ainsi, l’action menée sur place n’est pas qu’une livraison de matériel, mais implique une installation sur la durée.

Contenu d’un kit Ideas cube

Pour en savoir plus sur l’Ideas cube et les missions réalisées par BSF autour de cet outil,
nous vous invitons à consulter cette brochure de présentation !

Développer des échanges éducatifs
entre jeunes de pays et cultures différents

Pour donner de la visibilité et du sens à ce projet, il nous semble important de le partager, notamment avec des scolaires. Nous souhaitons profiter des partenariats liés autour de l’Ideas cube pour mettre en relation des écoles primaires et collèges des 4 coins du monde : en France, et dans les lieux où nous interviendrons.

Les échanges se dérouleraient suivant 2 axes :

Un échange autour du projet Kannjawou
– nous rendons visite à chaque établissement pour parler du projet et faisons visiter Kannjawou aux élèves ;
– nous leur donnons régulièrement de nos nouvelles, afin qu’ils suivent le projet tout au long de sa réalisation et étudient ses différents aspects avec leurs enseignants.

Des échanges interculturels entre ces différents établissements, indépendamment du projet
Cela permettrait de créer un réseau amené à perdurer après la fin de notre voyage entre les différents lieux d’action.

Pour soutenir notre association...

Notre dernière vidéo